Entretien avec Tony Puglia. Entrepreneur et Triathlète

Passionné de sport, photographe autodidacte, graphiste, webdesigner et dernièrement créateur d’une ligne de vêtements, Tony Puglia est-t-il un artiste éclectique ?

Pour répondre à cette question, Tony a accepté de se dévoiler et de nous éclaircir sur son parcours, ses choix, ses passions et ses motivations dans cet entretien.

Pascal Oberson. Alors Tony, artiste éclectique ?

Tony Puglia Effectivement, je n’ai pas envie d’être un spécialiste, mais de toucher à tout, afin que ma vie professionnelle soit plus variée…comme je le fais avec mon sport… le triathlon!

P.Oberson. Pourrais-tu nous décrire ton cheminement professionnel ?

Tony A la base, j’ai suivi une formation de dessinateur technique complétée d’une maturité professionnelle, du gymnase du soir et finalement d’un diplôme de personal trainer !
Lorsque je travaillais en tant que dessinateur, j’avais toujours une petite voix qui me disait de faire autre chose…d’emprunter une direction plus artistique…
Lorsque je suis parti en Australie pour perfectionner mon anglais, je me suis mis à la photographie…gentiment, j’y ai prit goût !
Finalement de retour après six mois, je me suis retrouvé à la case départ…comme dessinateur !
C’est en novembre 2010, que j’ai décidé de lancer ma société IFOTOS, société de photographie lors d’événements sportifs et en parallèle, de travailler comme photographe de portrait et de mariage !
Durant le processus de création de ma société, j’y ai appris, de manière autodidacte, à créer un site internet, créer une identité visuelle, comprenant, logo, cartes de visite, l flyers…enfin un peu tout ce qui regroupe le travail d’un graphiste.
Puis dernièrement, j’ai eu l’envie de lancer ma marque de vêtements, avec la possibilité pour moi d’apprendre une nouvelle forme d’art qui est la sérigraphie.

P.Oberson. A force de toucher à tout, n’as-tu pas peur de risquer de te disperser ?

Tony Non, car je suis toujours passionné et ne compte jamais le temps passé sur un projet !
Mon principal objectif est que mon client soit pleinement satisfait ! D’ailleurs, il arrive régulièrement que mes clients me citent en référence !

P.Oberson. Ta passion pour le Triathlon t’aide t-il dans tes différentes activités professionnelles ?

Tony Oui, elle est complémentaire, surtout lors de mon processus de création. Lorsque je m’entraine, je suis souvent dans un état de bien-être total, ce qui me permet d’avoir de nouvelles idées.
Le fait d’être en forme physiquement, me permet d’être positif dans ma vie.

P.Oberson. Souvent négligée, la récupération fait partie intégrante d’un plan d’entrainement, comment fais-tu pour arriver à lier vie professionnel, sociale et les entrainements de haut niveau ?

Tony Il est difficile, voir impossible d’intégrer une sieste entre mes entrainements biquotidien, alors, j’essaie de dormir suffisamment pour être en forme et de manger équilibré.
Maintenant, j’ai de la chance de bien ‘encaisser’ les grosses charges d’entrainements…

P.Oberson. En Suisse, malheureusement, il est extrêmement difficile pour des athlètes de haut niveau de trouver des sponsors et aides financières. Pourrais-tu nous donner ton sentiment et expériences sur ce sujet ?

Tony Effectivement, suivant le sport pratiqué. Il est rare d’en trouver ! Il faut tomber au bon endroit et au bon moment…et avoir un large réseau.
Je trouve dommage que les personnes ou sociétés qui pourraient donner quelque chose ne le fassent pas. Moi-même, j’ai beaucoup de difficultés !
Malgré tout dès que je vois une opportunité, je présente mon dossier…je me dis toujours que j’ai rien à perdre !
Lorsque ma carrière sportive sera derrière moi, j’espère pouvoir aider quelques jeunes athlètes à travers mes sociétés.

P.Oberson. Tu es à la recherche de partenaires ou sponsors afin d’être un athlète professionnel à plein temps ou est-ce que le Triathlon resterait une activité en parallèle de ta vie professionnelle ?

Tony Oui, je suis toujours à la recherche de partenaires et/ou sponsors et il est clair que d’être triathlète professionnel est un rêve ! Malgré tout, pour pouvoir y arriver, je devrais doubler ma charge d’entrainement et je ne peux pas le faire…car je dois gagner ma vie! Donc, c’est un peu le serpent qui se mord la queue…
Et malheureusement, en Suisse, il faut montrer des résultats pour pouvoir décrocher des sponsors !

P.Oberson. En Triathlon, ton objectif serait d’obtenir ton ticket pour l’Ironman d’Hawaï, penses-tu atteindre cet objectif en 2012 ? Et si oui, quel est ton plan pour y arriver ?

Tony Cette année, je me concentre sur la distance olympique*, car je souhaite gagner en vitesse ! Je mets de coté la distance Ironman* pour le moment, mais, Hawaï reste dans un coin de ma tête !

Tony Puglia Triathlète professionnel www.tony-puglia.com

Interview réalisée par Pascal Oberson en 2014

*Pour information, le triathlon est une discipline sportive consistant en l’enchaînement de trois épreuves : natation, cyclisme et course à pied. Les distances varient selon les compétitions.
L’enchaînement des 3 épreuves sans pause de la part des concurrents leur impose, en plus d’être performants dans chacune des disciplines, d’effectuer des transitions rapides entre deux épreuves. fr.wikipedia.org/wiki/Triathlon

Laisser votre commentaire